"Avec cet arrêté royal, nous voulions augmenter la qualité et la participation au dépistage", précise Maggie De Block. Nous constatons toutefois qu'il y a eu un vent de panique au sujet de cette mesure, et que les femmes ont été complètement mal informées. Parce qu'un débat serein est impossible dans une telle atmosphère, nous mettons la mesure en suspens."

Plus tôt dans la journée, le MR, qui siège avec l'Open Vld au gouvernement fédéral, s'était désolidarisé de la décision, demandant à la ministre De Block de la revoir.

L'arrêté royal en question prévoit, sauf exceptions, de supprimer le remboursement du dépistage du cancer du sein pour les femmes de moins de 45 ans et de plus de 74 ans. De plus, entre 45 et 50 ans, seul un dépistage annuel serait conseillé et remboursé. Entre 50 et 74 ans, ce ne serait plus qu'un seul dépistage tous les 2 ans seulement.