Cet investissement conjoint, qui sera versé au Projet spécial élargi pour l'Élimination des Maladies tropicales négligées de l'OMS, est un levier pour mettre quelque 300 millions de dollars de médicaments à la disposition de 20 millions de personnes touchées par une maladie tropicale négligée, a précisé le ministre.

Malgré l'existence de traitements, 170.000 personnes meurent chaque année des suites de ces maladies. D'autres en supportent toute leur vie les conséquences.

Face à cette situation, un groupe d'organisations philanthropiques, de pays bailleurs, de gouvernements de pays touchés par des maladies tropicales et d'industries pharmaceutiques ont signé, il y a 5 ans, la déclaration de Londres, s'engageant à focaliser leurs efforts sur cinq maladies tropicales négligées, qui peuvent être maîtrisées ou éradiquées grâce à l'administration massive de médicaments.

"La Belgique veut passer à la vitesse supérieure dans la lutte contre ces maladies tropicales négligées et briser le cercle vicieux pauvreté-maladie-pauvreté. Chaque euro investi représente deux traitements. En unissant nos forces à la Fondation Bill & Melinda Gates, nous pourrons améliorer la vie de vingt millions de personnes au cours des deux prochaines années", a souligné M. De Croo.

Cet investissement vient par ailleurs renforcer le partenariat existant entre la Belgique et la Fondation Bill & Melinda Gates sur la maladie du sommeil. L'an dernier, Alexander De Croo et Bill Gates avaient annoncé à l'OMS leur intention de fédérer leurs forces pour éradiquer cette maladie d'ici 2025. La maladie du sommeil menace 50 millions de personnes, dont 85% habitent la RDC. Entre 2017 et 2025, le gouvernement belge investira au total 27 millions d'euros pour y éradiquer la maladie, la Fondation Gates s'étant engagée à doubler la mise de la Belgique.